Comment connaitre son adresse IP ? Et la masquer !

guillaume
IP:
City:
Country:
ISP:

En l’absence de VPN, je ne peux pas cacher mon adresse IP et je laisse des traces sur chaque site que je visite. Et vous êtes dans la même situation. Par exemple, avec de simples cookies, nous pouvons obtenir de votre passage sur notre site : le navigateur que vous utilisez, votre système d’exploitation (Windows ou Mac), le langage de votre ordinateur, et même votre adresse IP et votre localisation. Pas mal, non ? Il se trouve fort heureusement que nous avons une solution : cacher votre adresse est possible. Vous allez enfin pouvoir préserver votre activité en ligne..

Quel est mon IP ?

Tous les appareils (PC, mobiles, etc.) ont besoin d’une adresse IP pour utiliser une connexion internet. Cette adresse est unique. Cependant, on considère des adresse IP statiques (si votre fournisseur d’accès vous en donne une définitive) et dynamiques (si au contraire, elle change à chaque redémarrage de votre routeur).

Quand un individu, une entreprise ou un gouvernement relève votre adresse IP, il est possible pour lui (elle) de connaître votre localisation. Et ce que vous vous soyez connecté en filaire, en Wifi ou en partage de connexion mobile. Si vous voulez la préserver des intrusions, vous devez masquer votre adresse IP ou la modifier. Dans cette optique, utilisez un VPN, cela reste la solution la plus efficace.

Pourquoi cacher mon adresse IP ?

Posez la question autrement. Souhaitez-vous réellement partager votre adresse postale, votre email et votre numéro de téléphone avec le premier publicitaire venu ? Bien sûr que non. Vous vous exposeriez à d’innombrables spam, voire à une usurpation d’identité. Pour votre adresse IP, c’est pareil. Voici quelques raisons au nom desquelles nous pensons que vous devriez masquer votre propre adresse :

  • Préserver votre adresse géographique. Une adresse IP contient beaucoup de données, en particulier l’endroit où vous vous trouvez. Pour plus de détails, consultez notre page dédiée « quel est mon IP ? » et vous verrez tout ce que nous pouvons en déduire.
  • Contourner les restrictions IP. Votre accès à de nombreux sites est bloqué en fonction de votre géolocalisation par les entreprises et gouvernements. Changer mon adresse IP me permet de contourner ces limites, puisque cela me permet de choisir une localisation virtuelle.
  • Protéger vos appareils des cyberattaques. Connaître son IP et la masquer permet de bloquer les attaques DDOS. Et toutes les autres attaques qui visent précisément les adresses IP.
  • Préservez votre anonymat sur internet. La vie privée est un droit, que vous pouvez protéger des regards indiscrets. Un serveur VPN me permet de changer adresse IP et de me préserver.

Les raisons sont donc nombreuses pour cacher mon IP et cette liste n’est même pas exhaustive. la question n’est donc pas « quel est mon IP » mais comment « masquer mon IP ».

6 MOIS OFFERTS
Le meilleur moyen de rester anonyme sur internet !

Téléchargez CyberGhost VPN pour protéger vos appareils et votre vie privée. Offre limitée avec garantie satisfait ou remboursé de 45 jours.

La navigation privée permet-elle de masquer mon IP ?

La réponse est non. Le mode « navigation privée » préserve l’historique de votre navigateur mais n’empêche pas la captation de données depuis votre IP. C’est votre ordinateur qui n’enregistre plus de données, pas les autres ! Votre adresse IP demeure alors une mine d’or de données personnelles.

Comment masquer mon adresse IP ?

Les méthodes pour changer mon IP, et donc masquer la vraie, existent. Nous les avons listées en dessous. Continuez donc de lire.

Le MEILLEUR moyen de masquer mon IP : le service VPN

Nous recommandons en premier lieu d’utiliser un Virtual Private Network (ou réseau privé virtuel) comme CyberGhost. Un VPN peut changer mon adresse IP en la remplaçant par celle de ses serveurs. C’est comme ça que ça marche.

Précisément, les VPN agissent comme des intermédiaires entre votre appareil et internet. Ils parcourent les sites à votre place lorsque vous naviguez et vous les affichent. Ainsi, ce n’est pas vous qui vous connectez directement à chaque site, le VPN le fait pour vous. Au lieu de vous connecter vous-même et d’y laisser vos données, le VPN prend le relai.

De ce fait, les gouvernements, entreprises et individus ne peuvent plus tracer votre adresse IP, mais celle du serveur. De plus, les VPN cryptent vos données et votre trafic ne peut donc plus être intercepté.

En effet, quiconque tentera de pister votre adresse IP au travers du VPN… tombera sur des données indéchiffrables mixant des milliers, voire millions, d’adresses IP d’utilisateurs des VPN. Un mix inutilisable dans l’état actuel des technologies : ils ne sauront plus où trouver adresse IP ni quel est mon IP.

Masquer mon IP avec TOR : gratuit mais limité

The Onion Router (TOR) est un réseau internet anonyme open source. Il permet aux internautes de naviguer sur le web sans compromettre leur vie privée. C’est un bon moyen de cacher mon adresse IP.

En effet, quand vous utilisez TOR, c’est lui qui se connecte au site internet de votre choix. Et votre trafic passe par toute une séries de noeuds avant de l’atteindre. C’est très exactement le tout dernier noeud qui se connecte pour vous au site internet. Dans l’ensemble, cela fonctionne plus ou moins tel un VPN.

De plus, TOR crypte vos données entre chaque noeud, avec une couche de cryptage supplémentaire à chaque noeud passé. D’où la référence à l’oignon : les couches de cryptage s’accumulent telles les peaux de l’oignon pour vous protéger. Sacrée métaphore.

TOR protège très bien votre adresse IP. Cependant, il vous ralentit. en effet, votre trafic passe par trois noeud au minimum avant d’atteindre un site internet. Et chaque noeud prend le temps de recrypter vos données. Ce qui ralentit les flux descendants… Ajoutez à cela une ergonomie passable: vous devez reconfigurer chaque application pour quelle passe à travers TOR.

Cacher mon adresse IP avec un proxy : risqué et limité

Une autre solution revient à utiliser un proxy. Soyons clairs : nous ne le recommandons pas. Cela est par trop risqué. En effet, un proxy imite le fonctionnement des VPN et parvient tant bien que mal à changer votre adresse IP… sans aucune protection ou sécurité.

Concrètement, un proxy fonctionne tel un miroir de votre propre appareil. À chaque action que vous réalisez sur internet – se connecter à un site, télécharger, etc.) – le proxy la reproduit. Le proxy réalise ces actions à votre place et vous ne vous connectez pas directement aux sites internet. C’est le proxy qui vous envoie les données du site. Donc, vous ne naviguez pas avec votre propre adresse IP, mais avec celle du proxy.

Ça, c’est pour la théorie. Il est vrai que le proxy peut changer mon adresse IP. Certes. Donc, vous pouvez contourner les restrictions IP… avec un trafic qui n’est PAS crypté ! Votre navigation demeure donc parfaitement traçable : vous allez où vous voulez mais n’importe qui peut toujours capter vos données personnelles. Le site ne sait certes pas quel est mon IP, mais il a mes données.

De plus, les proxy sont des solutions purement web (là ou il faut quand même des serveurs pour proposer des VPN). Donc, je peux cacher mon adresse IP mais la distinguer de mon trafic. La nuance est majeure. Imaginez vous en train de regarder Netflix US à la maison. En soi, vous pouvez mais si vous voulez télécharger des torrent en parallèle et sans risque, c’est impossible. Sans compter la perte de vitesse de connexion internet. Le serveur proxy n’est pas recommandé, en définitive.

Changer mon adresse IP en changeant de réseau : une solution temporaire

Cette solution ne permet pas en soi de masquer mon IP, pour être direct. Justement par ce que votre adresse IP dépend autant du réseau auquel vous êtes connecté que de votre appareil. Donc, si vous souhaitez changer rapidement et pour une durée limitée d’adresse IP, se connecter à un nouveau réseau peut fonctionner.

Vous pouvez utiliser votre réseau mobile, grâce au partage de connexion. Mais, beaucoup de données personnelles passent par votre mobile… Aucun anonymat possible dans ce cas. Changer de fournisseurs d’accès est par ailleurs trop long. Nous vous recommanderions donc plutôt d’obtenir une adresse IP publique en vous connectant à un Wifi public. Il se trouve certes des risques de cybersécurité à se connecter à ces réseaux, mais en cas d’urgence, ça fait le job.

En conclusion

Nous l’avons vu : il existe des méthodes pour masquer mon IP et s’assurer que trouver IP ne soit plus possible. Chacune possède ses avantages et inconvénients. Celle que nous recommandons pour changer mon adresse IP sans risque est le VPN.

Cela multiplie les couches de cryptages, protège votre vie privée, et ce sans vous ralentir. Le téléchargement des torrent devient facile et sûr, par exemple. À ce titre, nous utilisons CyberGhost avec satisfaction depuis des années.

Donc, pour cacher mon adresse IP, je me connecte à un VPN (il existe des VPN gratuits)… et c’est tout. Certains prévoient des mesures de sécurité additionnelles pour les objets connectés ou me permettent de changer mon adresse IP tous les jours, voire plusieurs fois par jour. Avec une nouvelle adresse IP, vous pouvez ignorer les frontières territoriales imposés par certains sites internet et les débloquer. Sans compter la protection de votre vie privée, bien sûr. Vous ne le regretterez pas.

Nous espérons vivement que cette article vous aura été utile. Il vous aura indiquer comment connaître son adresse IP, et comment naviguer entre les adresses IPV4 et noms de domaine pour se protéger. Rappelez-vous surtout d’une chose : l’important n’est pas de se dire « quel est mon IP » mais comment je peux la protéger. Les VPN sont là pour ça.